Trois paroisses...

Le doyenné du Haut-Grésivaudan regroupe trois paroisses qui sont elles-mêmes des regroupements de plusieurs communes (une trentaine au total) :

carte doyenne

La pastorale du doyenné du Haut-Grésivaudan (catéchèse, aumônerie, préparations aux sacrements, pastorale de la santé, accompagnement des familles en deuil, etc.) est aujourd’hui totalement unifiée.

Quatre pôles paroissiaux

Pour tenir compte de la géographie et des bassins de vie, le doyenné est organisé en quatre pôles pastoraux : pôle de Crolles, pôle de Pontcharra, pôle St Didier et pôle St Eloi. Ces pôles rassemblent autour d’un point central plusieurs clochers qui peuvent territorialement faire partie de paroisses différentes, mais qui sont liés par la géographie et la dynamique démographique et économique.

Chaque pôle a le souci de la présence de l’Eglise sur son territoire. Cette présence s’organise autour de la proposition de la foi, de la célébration de la foi et de la vie de foi dans le concret de la vie de tous les jours, en particulier auprès des plus fragiles. Une équipe de bénévoles porte la responsabilité de chacun des pôles. Elle se réunit régulièrement.

 

Et pour animer et coordonner tout cela, trois prêtres ...

Au service de tout cela et de diverses autres propositions portées soit par les paroisses, soit par les communautés locales soit par le doyenné, trois prêtres et de nombreux acteurs de la pastorale, bénévoles.

Deux prêtres sont "curés in solidum" pour les trois paroisses du doyenné (cela veut dire qu'ils portent ensemble la mission de l'ensemble du territoire), mais chacun est plus responsable d'un centre paroissial et d'une paroisse (avec l'aide d'une équipe paroissiale composée de personnes mandatées) : ainsi le P. François-Marie GAY est-il prêtre référent pour Crolles et la paroisse des Sts Apôtres (rive droite de l'Isère), pour Pontcharra et la paroisse Ste Thérèse de l'Enfant Jésus (rive gauche de l'Isère) ; le P. Michel Bernard, prêtre référent  d'Allevard et la paroisse St Eloi.

Le P. Paul Konkobo, prêtre ivoirien, est prêtre coopérateur. Le P. Michel Bernard est doyen (c'est-à-dire chargé de veiller à ce que les paroisses se coordonnent) et modérateur de l'équipe curiale (c'est-à-dire chargé de veiller aux liens et au travail ensemble des prêtres affectés aux trois paroisses).