Le carême, quelle chance !

pdfCareme_2019.pdf

Cette année, la résurrection du Christ sera célébrée le 21 avril. Le printemps aura officiellement commencé un mois plus tôt ! Au printemps, tout est renouvelé, toute la nature repart à neuf ! Quand on laboure les champs, quand on bêche son jardin, on peut penser que ce n’est pas très drôle, que c’est fatigant…mais si on le fait, c’est en pensant à ce qu’on va faire pousser dans cette terre préparée avec soin. Et l’on passe du jardin de la terre brute à un jardin plein de plantes, un jardin plein de vie. On passe du désert au jardin de la Création, au jardin de la communion avec Dieu. Le Carême, c’est ce temps pour retourner la terre de nos aridités, de nos refus, de nos péchés.

Le Carême, c’est ce temps pour « renouveler notre visage et notre cœur de chrétiens à travers le repentir, la conversion et le pardon afin de pouvoir vivre toute la richesse de la grâce du mystère pascal » (Pape François). Regardons nos vies…soyons vrais …il est certainement souhaitable de retourner la terre de nos vies, de l’aérer pour « retrouver la joie du dessein de Dieu sur notre cœur, celui de L’aimer, d’aimer nos frères et le monde entier, et de trouver dans cet amour le vrai bonheur » (pape François dans son message pour le Carême 2019). Profitons particulièrement de la semaine du pardon et des 24h pour Dieu !

Le Carême, c’est ce temps pour se laisser féconder par la Parole de Dieu. Dans sa nouvelle lettre pastorale, notre évêque insiste fortement pour que nos paroisses, nos doyennés deviennent un réseau de fraternités locales qui se réunissent autour de la Parole de Dieu, des groupes de 10 personnes maximum qui prennent le temps de se mettre à l’écoute de la Parole de Dieu pour en vivre. Ainsi ces fraternités deviennent les cellules vivantes de notre Eglise.

Voici les propositions de rencontres autour de la Parole de Dieu, de partage, de prières. Elles sont là pour jalonner les 40 jours du Carême. Il ne s’agit pas de tout faire…mais de choisir l’une ou l’autre proposition pour « se préparer aux fêtes pascales dans la joie d’un cœur purifié » (1ère préface de Carême).

Oui, profitons de la chance qui nous est donnée pour faire du carême 2019 un véritable printemps spirituel !

Vos prêtres.