pentecote 1Voici l'affiche pour les messes de la Pentecôte dans le doyenné : pdfmesses_de_Pentecôte.pdf

Comme nous ne pourrons pas vous distribuer des feuilles de messe, le centre paroissial de Crolles vous propose de la télécharger et de l'imprimer avant de venir :

Feuille de la pdfmesse du dimanche à Crolles à télécharger ici

Suite à l'ordonnance du Conseil d'Etat demandant au gouvernement de modifier le décret qui régit le déconfinement concernant les cultes, celui-ci a été modifié et publié ce matin samedi 23 mai. 

Les célébrations peuvent reprendre en respectant les consignes sanitaires appropriées car la santé des participants doit demeurer la priorité. Ces consignes doivent  être mises en place de façon rigoureuses (accueil avec gel hydroalcoolique, places identifiées pour respecter les distances, mouvements à organiser pour ne pas se croiser, procession de communion, etc...). Cela demande un peu de temps et nous ne sommes pas en mesure de le faire pour les messes de ce 7ème dimanche de Pâques.

Nous reprendrons les messes dominicales pour la Pentecôte dans les lieux suivants:

samedi 30 mai à 18h30: Barraux, Le Cheylas et Theys

dimanche 31 mai à 10h30 : Allevard, Crolles, Pontcharra, à 11h dans le pré du monastère de St Bernard et à 18h00 au Touvet.

C'est une grande joie que la communauté chrétienne puisse se retrouver pour célébrer l'Esprit Saint, qui souffle sans cesse et ne connaît pas le confinement ! 

Le planning des célébrations dominicales sera publié d'ici quelques jours.

Les messes en semaine reprendront dans les églises selon le planning habituel la première semaine de juin.

AFFICHE A4 CONSIGNESCOVID19

Télécharger l'homélie du pdf7ème dim de Pâques ici

Télécharger la pdfprière universelle du 7ème dim. de Pâques ici

Entre l'Ascension et la Pentecôte, ce dimanche est un dimanche de méditation et de recueillement en union avec le groupe des disciples de Jésus revenus au Cénacle. Ils se laissent habiter par une absence qu'ils sentent féconde, remplie de fruits qu'ils n'ont pas encore découverts, une absence qui ouvre sur une présence.
C'est pourquoi, comme nous le rapportent les Actes des Apôtres dans la première lecture, ils se recueillent en communauté de foi en Celui qu'ils ont fréquenté, avec qui ils ont mangé et bu et qui les a quittés lors de l'Ascension que nous venons de célébrer.

ascension 1Télécharger l'homélie : pdfHomélie Ascension

Télécharger la Prière Universelle : pdfPU_Ascension.pdf

Cette année avec le « déconfinement » progressif, il n’est pas beaucoup question du Pont de l’Ascension. Peut-être est-ce une opportunité pour autre chose que de rêver à un long week-end. Une opportunité pour comprendre la confiance qui nous est faite par Dieu : tout est mis entre nos mains.

P Emmanuel petitNous commençons à sortir de 2 mois de confinement…Et pour l’instant, nous naviguons à vue. Pourtant, il faut d’ores et déjà résolument regarder devant et envisager la rentrée pastorale de septembre.

Il y a 2 ans, Monique Chanceaux a souhaité prendre sa retraite et a arrêté sa mission de Laïque En Mission Ecclésiale (LEME) au service du Doyenné. Elle n’a pas pu être remplacée immédiatement. Nous avons la joie d’annoncer que Lucie Martins viendra rejoindre l’équipe pastorale en tant que LEME dès que les conditions sanitaires le permettront. Pour sûr, Lucie, qui habite Tencin et qui faisait partie du Conseil pastoral du Doyenné, sera à bord dès la rentrée.

En ce qui concerne les prêtres, il y a aussi du changement : notre évêque a demandé au P. Emmanuel de rejoindre la paroisse St Luc du Sud-Grésivaudan (autour de St Marcellin). Il travaillera avec le P. David Ribiollet, Doyen du Sud-Grésivaudan. C’est le P. François-Marie Gay qui viendra rejoindre l’équipe de prêtres comme curé in-solidum. Le P. François-Marie a été ordonné en 2013 et a été vicaire à la paroisse Ste Anne (La Tour du Pin), puis à la paroisse Notre Dame de Vouise (Voiron). Ce changement sera effectif au 1er septembre. L’équipe des prêtres sera donc constituée du P. Paul, du P. François-Marie et du P. Michel.Gay

Nous remercions le P. Emmanuel pour son ministère parmi nous pendant ces 3 dernières années. Malgré ses ennuis de santé, il nous a apporté un regard neuf sur la pastorale et nous a aidé à devenir chaque jour davantage acteur de notre foi. Nous lui souhaitons une belle route dans cette nouvelle mission au pays de la noix !

Nous souhaitons une chaleureuse bienvenue au Père François-Marie et à Lucie qui viennent servir le peuple de Dieu en Haut-Grésivaudan.

Une célébration d’action de grâce pour le ministère du P. Emmanuel sera organisée avant son départ et nous accueillerons le P. François-Marie et Lucie à la fête de rentrée fixée au 12 septembre. Les changements nous bousculent ; ils sont aussi des sources de renouveau… Vivons-les dans la confiance !

L’équipe pastorale du Doyenné

Télécharger l'homélie ici : homéliepdf 6ème dim. Pâques A

Télécharger la prière universelle ici : pdfPU 6ème dim. Pâques A

Dans la page d’Evangile choisie par l’Eglise pour ce 6ème dimanche, ce qui peut retenir notre attention c’est, qu’en dehors du Père du Fils et de l’Esprit, il y a le « vous » des disciples. Ce mot « vous » est présent 8 fois dans ce court extrait. Celui qui écrit l’Evangile de Jean positionne clairement Dieu comme celui qui est en relation avec nous. Dieu fait de l’homme son interlocuteur, l’homme dans sa liberté et son désir de vivre.

Michel porteComme vous le savez, le gouvernement a décidé de mettre en œuvre progressivement le déconfinement dans lequel nous étions depuis mi-mars. A partir de lundi 11 mai nous allons pouvoir aller et venir dans le doyenné sans autorisation de déplacement.
Nous avons tous et toutes envie de nous retrouver en chair et en os…mais en respectant bien sûr les consignes liées à la crise sanitaire. Ci-dessous ce qui est proposé :


1. Rencontre avec un prêtre pour échanger librement, mais aussi pour recevoir le sacrement de réconciliation :

Un prêtre sera présent dans les églises suivantes :

En ce mois de mai, mois de Marie, nous vous proposons deux prières à Marie

Marie Crolles« Sous ta protection nous nous réfugions, Sainte Mère de Dieu ».


Dans la présente situation dramatique, chargée de souffrances et d’angoisses qui frappent le monde entier, nous recourons à Toi, Mère de Dieu et notre Mère, et nous cherchons refuge sous ta protection.
O Vierge Marie, tourne vers nous tes yeux miséricordieux dans cette pandémie du coronavirus, et réconforte ceux qui sont perdus et qui pleurent leurs proches qui sont morts, enterrés parfois d’une manière qui blesse l’âme. Soutiens ceux qui sont angoissés pour les personnes malades auprès desquelles, pour empêcher la contagion, ils ne peuvent être proches. Suscite la confiance en celui qui est inquiet pour l’avenir incertain et pour les conséquences sur l’économie et sur le travail.
Mère de Dieu et notre Mère, implore pour nous de Dieu, Père de miséricorde, que cette dure épreuve finisse et que revienne un horizon d’espérance et de paix. Comme à Cana, interviens auprès de ton Divin Fils, en lui demandant de réconforter les familles des malades et des victimes, et d’ouvrir leur cœur à la confiance.

cercueilDes rumeurs circulent sur le déroulement des funérailles en ce temps de confinement. Beaucoup disent et répètent qu’il n’est plus possible que la célébration des funérailles se déroule à l’église.
Cette affirmation est fausse : les funérailles peuvent, si la famille le souhaite, se dérouler à l’église. Mais il faut indiquer également que les Pompes Funèbres Intercommunales (PFI) ont décidé depuis mi-mars de ne plus venir dans les églises, sauf exception négociée par la famille du défunt. A ce jour, les autres entreprises de pompes funèbres continuent à procéder comme dans le passé.
Les modalités de célébration de funérailles à l’église sont les suivantes : l’ assemblée ne peut excéder 20 personnes munies de leurs attestations dérogatoires et respectant les consignes de distanciation (occuper un banc sur 2 et respecter 1m entre les personnes sur le même banc.). Le diocèse de Grenoble-Vienne a défini un déroulement, plus court qu’antérieurement, pour temps de confinement avec 1 seule lecture de la Parole de Dieu (choisie par la famille), pas d’intentions de prières préparées par les famille et pas d’encensement. L’aspersion est faite uniquement par le prêtre ou le laïc (de moins de 70 ans) qui conduit la célébration. A fin de la célébration, les personnes présentes sont invitées à s’incliner devant le cercueil sans le toucher (et à se signer si elles se reconnaissent comme chrétiennes). Il n’y a pas de registres de condoléances mis à disposition.
A noter que ce déroulement peut aussi mis en œuvre directement au cimetière, mais c’est plus facile à l’église.
N’hésitez pas à le dire autour de vous !

La mission de lEglise continue 500x300 quête CEF 2Un grand bonjour de la part des prêtres du doyenné du Haut Grésivaudan qui sont, comme tout un chacun, confinés à la cure du Touvet ! Jusqu’à présent ils vont bien et font le nécessaire pour se protéger de cette petite bête qu’on appelle un virus…et que l’on ne voit pas !

Comme vous le savez, toutes les célébrations publiques ont été suspendues depuis le 15 mars inclus : plus de messes les samedi/dimanche en suivant le calendrier publié début janvier. Plus de messes célébrées dans les différents lieux en semaine. Les funérailles sont célébrées avec seulement les proches du défunt. Les baptêmes prévus en avril seront repoussés et peut-être aussi ceux prévus début mai.

Mais s’il n’y plus de messes, plus de baptême et des funérailles seulement avec les proches, cela veut dire PLUS DE QUETE !

logo entraide gresivaudan"Entraidons-nous dans le Grésivaudan"

C'est le nom de la plate-forme lancée par notre communauté de communes Le Grésivaudan.
Et si nous allions demander de l'aide, ou proposer la nôtre?
N'hésitez pas, franchissez le pas! Cliquez :

RCF Radio logo 2015RCF se mobilise pour nous accompagner. La situation exceptionnelle que nous traversons actuellement conduit RCF à modifier profondément sa programmation, en concentrant toutes ses forces pour aider le chemin spirituel de chacun et pour maintenir les rendez-vous d’information chaque jour de la semaine et soutenir la solidarité.

Fréquence à Grenoble et dans le Grésivaudan : FM 103.7

1. Voici les rendez-vous spirituels:
- Une messe quotidienne en semaine de 11h à 11h30 (dès le lundi 23 mars)
- La messe le dimanche à 18h15
- Le culte protestant le samedi à 18h15
- La prière du matin : 6h45, 7h45, 8h45
- La prière du soir : 20h30 (en direct de Taizé) et 22h30

- Tous les jours à 15h30 le chapelet en direct de Lourdes.

2. Les informations sont aux heures habituelles en privilégiant les signes d'espérance pour ne pas tomber dans la sinistrose!

3. Ne manquez pas l'émission: "Vitamine C - La magazine des chrétiens qui bougent". C'est tonique! Le samedi matin à 9h

 

saint ignaceEn ce temps d’inquiétude, Ignace nous envoie une lettre par le biais de Nikolaas Sintobin sj. A lire, méditer et partager 🙏🏻✨
Ciel, 14 mars 2020, heure de la Terre
Chers habitants de la terre,

Je vois que vous avez du mal à trouver la bonne attitude face au #coronavirus. Ce n'est pas étonnant. Au cours des dernières décennies, la science a fait de tels progrès que vous en êtes venu à croire qu'une solution à chaque problème peut être trouvée en un rien de temps. Il devient maintenant évident dans le monde entier que c'est une illusion. Pour beaucoup d'entre vous, cela est assez déroutant.

J’ai été moi-même aux prises avec une maladie chronique pendant plus de trente ans. En tant que supérieur général de l'ordre des jésuites j'ai été confronté à tous les problèmes possibles et imaginables, jour après jour, pendant quinze ans. J'aimerais vous donner quatre conseils pour traverser cette période difficile. Elles sont tirées de ma propre expérience.

1.​A l'époque de ce coronavirus, obéissez aux médecins, aux scientifiques et aux autorités comme si c'était Dieu lui-même.

adorationVoici l'homélie proposée pour ce 5ème dim. de Pâques : pdfhomélie 5ème dim. Pâques

Et voici une prière universelle proposée par le doyenné :  pdfPU 5ème dim. de Pâques

L’Evangile de ce dimanche nous ramène au soir du Jeudi saint. L’auteur de l’Evangile, Jean, place une grande conversation de Jésus avec ses disciples, juste après le dernier repas pris avec eux. Thomas et Philippe, comme les autres certainement, sont attentifs et leur question ou leur demande montre qu’ils ont besoin d’éclaircissements. Ils ne sont pas au clair avec ce que Jésus leur dit. Thomas, un peu terre à terre, a besoin de précisions concrètes. Philippe  entend, mais a du mal à comprendre vraiment ce que Jésus a dit.

Homélie à télécharger ici : pdfhomélie 4ème dim. de Pâques

Prière universelle à télécharger ici : pdfPrière universelle 4ème dim. de Pâques

 

« La vie en abondance », voilà les derniers mots de l’évangile de ce 4ème dimanche de Pâques. Un beau programme! La vie, un mot qui évoque tant de chose pour chacun d’entre nous. Et le souhait de Jésus, c’est qu’elle soit abondante. En ce temps de Pâques, cette promesse résonne particulièrement : Jésus est passé par la mort. Il est ressuscité ! Il a ouvert les portes de la vie. Mais est-ce que la vie est le premier mot qui vient à l’esprit de nos contemporains quand on parle du christianisme ? N’est-ce pas plutôt : ennui et morale ? Pas des choses très excitantes…

messe touvetAprès l’annonce par le Premier Ministre que les célébrations publiques du culte ne reprendraient pas avant le 2 juin, les évêques ont manifesté leur tristesse et leur incompréhension.  C’est certainement le cas de Mgr. De Kerimel, notre évêque. Et c’est peu dire que nombre de catholiques ont été déçus par le discours du Premier Ministre mardi 29 avril, devant l’Assemblée nationale, annonçant que les célébrations cultuelles ne pourraient pas reprendre avant le 2 juin. Ils peuvent se demander ce que voulaient dire les belles phrases de notre président  lors de sa prise de parole au Collège des Bernardins à l’invitation des évêques de France en avril 2018.

Paques2020Avec ce 3ème dimanche de Pâques, nous entrons dans la 7ème semaine de confinement !
Le confinement nous a saisis le 3ème dimanche de Carême et nous a conduits à vivre le temps du carême de façon inattendue. Et pour beaucoup d’entre nous, nous avons retrouvé la vérité de ce temps de jeûne…Nous avons jeûné de ce qui fait habituellement partie de notre vie ordinaire, à un tel point que nous ne nous en rendons plus vraiment compte. Notre prière personnelle a pu se faire plus vraie, même si les moments de prières communautaires nous ont beaucoup manqué. L’invitation au partage a pu résonner aussi de façon particulière, en regrettant que nous ne puissions pas honorer les fidélités habituelles par les différentes actions proposées.
Depuis mi-mars nous ne pouvons plus célébrer ensemble chaque dimanche.

Texte de l'homélie à télécharger ici : homélie

Proposition de prière universelle ici : Prière universelle

Nous continuons à être confinés…et pourtant ce dimanche nous sommes invités à marcher…Et plus loin que le kilomètre autorisé pour se dégourdir les jambes en sortant de chez soi. Et pas besoin d’attestation de déplacement dérogatoire !
Marchons avec les deux disciples qui s’en vont pensifs et la tête pleine des événements qu’ils ont vécus au cours des derniers jours.

 

Homélie à retrouver ici : pdfHomelie_2ème_Paques_A_2020.pdf

Nous voilà dans le temps de Pâques…50 jours pour mieux entrer dans le mystère fondamental de la foi chrétienne. En effet, comme le dit saint Paul dans sa lettre aux chrétiens de Corinthe : « si le Christ n'est pas ressuscité, ma foi est vaine ». Elle n'a pas de sens.

Les pères Emmanuel, Michel et Paul, envoyés par notre évêque pour le doyenné du Haut-Grésivaudan,ont célébré ensemble la semaine sainte.

Paques202003Ils ont célébré la Vigile Pascale à l’église du Touvet en associant dans leurs prières tous les membres de nos communautés confinés chez eux, les personnes touchées par le covid-19 et leurs proches ainsi que les intentions qui leur avaient été confiées. Un cierge pascal pour chacune des paroisses avait été disposé au milieu d’un très beau bouquet préparé par Marie-France Neyroud  comme en témoigne la photo prise à la fin de la célébration dont la noble simplicité a été rehaussée par les chants pris par Isabelle Gal.

 

173C

Homélie à télécharger ici : pdfhomélie jour de Pâques
À chaque célébration eucharistique, après la consécration, celui qui préside proclame : « Il est grand le mystère de la foi ». L’assemblée répond : « Nous proclamons ta mort, Seigneur Jésus, nous célébrons ta résurrection, nous attendons ta venue dans la gloire ».
Cette réponse de l’assemblée situe la résurrection de Jésus dans l’ensemble de ce qu’on nomme « le mystère du Salut ». Elle en est le cœur, mais elle ne peut être isolée de la passion et du retour du Christ en gloire. La résurrection n’est pas un prodige fantastique.

croix pravoutaPour moi, que la croix de notre Seigneur Jésus Christ reste ma seule fierté

« Crucem tuam adoramus Domine, Resurrectionem tuam laudamus Domine... ». Cette antienne est sans cesse reprise à Taizé pour la vénération de la croix le vendredi soir (on la trouve sur internet). En ce jour, il faut s’arrêter sur ce trésor liturgique commun à l’Orient et à l’Occident depuis l’antiquité : « Ta croix, Seigneur, nous la vénérons, et ta sainte résurrection, nous la chantons : c’est par le bois de la croix que la joie est venue sur le monde ». 

En répétant ces mots, c’est à la joie de Pâque que nous communions déjà : la croix est le signe de la victoire du Christ, l’étendard levé sur notre monde en souffrance. Alors le crucifix de nos chambres deviendra autre chose qu’un objet religieux et le signe de la croix sera une vraie prière. 

Fr Patrick Prétôt, moine à la Pierre qui Vire et professeur à l'Institut Supérieur de Liturgie (Paris)   

lavement des piedsTexte de l'homélie à télécharger ici : pdfhomélie Jeudi Saint

« La nuit même où il fut livré, il prit le pain, en te rendant grâce il le bénit, il le rompit et le donna à ses disciples en disant : "Prenez, et mangez-en tous : ceci est mon corps livré pour vous" ». Nous connaissons par cœur ces paroles, mais avec l’habitude, nous risquons de ne plus en percevoir la portée : le Christ s’est « livré pour » nous. Il a « aimé les siens qui étaient dans le monde », et les a aimés « jusqu’au bout ». Le triduum célèbre ce mystère de Pâque qui nous rend participants de la vie du ressuscité. Plus qu’un rite, l’Eucharistie conduit au cœur du mystère. Même si nous ne pouvons participer à la messe, nous pouvons méditer et prier avec la prière eucharistique.

 

Une ligne d'écoute nationale pour les catholiques confinés: personnes isolées, malades, en demandes sacramentelles, personnel soignant, membres de famille en deuil. Une équipe d'écoutants (prêtres, diacres, religieux/ses, laïcs) accueille de 8h à 22h, 7/7 au 0806 700 772.
 
telephone catholique

173C

pdfHomélie à télécharger ici

Cette année, le Covid-19 s’est invité parmi nous et a réussi à bloquer sur notre terre tout ce qui paraissait « imblocable ». Nous ne le voyons pas à l’œil nu…et pourtant, il a tout bloqué : il n’y a plus d’avions dans le ciel, les activités qui paraissaient essentielles au fonctionnement du monde se sont brutalement arrêtées et nous voilà confinés.

Et du coup la semaine sainte va être vécue, dans nombre de pays dont la France, comme elle n’a jamais été vécue. Nous n’allons pas bouger de chez nous !

Peut-être est-ce une opportunité de découvrir différemment ce que nous célébrons.

lazare18Evangile de Jn 11,1-45

Texte de l'homélie du Père Michel Bernard à télécharger ici : pdfhomélie 5ème dim. Carême

La résurrection de Lazare, nous devrions dire plus justement la réanimation de Lazare, que l’Eglise a choisie pour ce 5ème dimanche de Carême est le dernier signe accompli par Jésus avant son ultime montée vers Jérusalem. C’est un signe, comme le nomme l’Evangéliste Jean, parmi les plus spectaculaires avec celui de la tempête apaisée rapportée par les 3 autres évangélistes. Ces deux récits poursuivent le même but : nous montrer que pour Jésus les limites habituelles n’existent pas. La puissance de la grâce de Dieu qu’il apporte au monde franchit tous les obstacles. Il n’y a plus de barrières si la foi est au rendez-vous. Mais n’allons pas trop vite … car cet évangile au dénouement si lumineux est quand même assez curieux.

annonciation 1 surieuLe Touvet, samedi 21 mars

Nous vivons des temps difficiles et inattendus qui interrogent notre façon de vivre.
Tout le monde est touché, chrétien ou non, et nous avons besoin de manifester notre solidarité mutuelle et de nous sentir proches les uns des autres. 
C'est pourquoi les évêques de France nous invitent à manifester cette solidarité par delà les différences entre nous.
Le 25 mars, jour de l'Annonciation, nous sommes invités à faire sonner les cloches de nos églises pendant 10 minutes à 19h30.
Chaque personne qui le voudra, chrétienne ou non, est invitée à déposer des bougies ou des lumignons  aux fenêtres pour accompagner ce signe d'espoir. Les chrétiens sont invités à relire le texte de l'Annonciation et à prier le Chapelet.
 

106C aveugle neTexte à télécharger ici : pdfhomélie 4ème dimanche Carême

Dans le long récit que l’Eglise nous propose pour ce 4ème dimanche de Carême, Jésus n’est présent qu’au début… et à la fin. Entre les deux, il est absent. Jésus sort du Temple, voit l’aveugle-né, lui met de la boue sur les yeux et l’envoie se laver à la piscine de Siloé. Puis le texte ne nous parle plus de Jésus jusqu’à ce qu’il rencontre à nouveau celui qui était aveugle-né, à la fin du récit. Et ce n’est qu’à ce moment-là que celui-ci, maintenant guéri de sa cécité, sera capable de dire :« Je crois, Seigneur!»
Que se passe-t-il pour que l’aveugle évolue ainsi entre sa guérison et sa profession de foi, alors que Jésus est absent ? Eh bien, il fait plusieurs rencontres, en particulier avec les voisins ou avec les pharisiens. Au cours des différents témoignages qu’il doit porter pendant que Jésus n’est plus là, la foi de l’aveugle grandit petit à petit. Aux voisins, il commence par confirmer son identité et ce que Jésus a fait pour lui. Ensuite, aux pharisiens, une première fois, il affirme que Jésus est un prophète. Puis, il va plus loin lors d’une deuxième rencontre avec eux ; il ose affirmer que Jésus vient de Dieu. Il est conscient que cette affirmation peut le faire exclure par les pharisiens… ce qui finit par arriver.

Le Touvet, mardi 17 mars

Depuis ce midi, nous sommes entrés dans le confinement. Nous devons éviter les déplacements ; nous devons limiter nos contacts avec les personnes. Depuis dimanche toutes les activités pastorales sont suspendues, les célébrations également...Nous n'avons plus accès à l'Eucharistie...Le Carême 2020 prend tout d'un coup une coloration différente et nous sommes amenés à explorer des dimensions du Carême que nous n'avions peut-être pas à l'esprit il y a encore quelques jours.
Ecoutons notre évêque nous en parler dans son message vidéo  :

 

Nous voulons vous rappeler aussi que nous ne sommes pas sans ressources :

Les messes sont annulées jusqu'à nouvel ordre

En fin de journée samedi 14 mars, le premier ministre a annoncé un renforcement notable des précautions à prendre pour contenir la diffusion du coronavirus.
Le message est clair: il faut éviter  les contacts physiques, les déplacements, les brassages et regroupements de personnes.
Le message reçu dimanche 15 mars matin de la Conférence des Evêques de France, demande qu' " à partir de ce lundi 16 mars, ni messes, ni  baptêmes, ni mariages ne soient célébrés. Seules les  obsèques pourront l'être en respectant la consigne de moins de 100 personnes présentes dans l'église  ET en respectant les dispositions de distance entre personnes présentes"
 
Nous mettons en œuvre ces dispositions dans le doyenné du Haut Grésivaudan:
Les églises restent ouvertes et chacun peut aller prier quand il le souhaite.
Les messes dominicales (samedi soir et dimanche) ne seront pas célébrées. C'était déjà le cas ce dimanche 15 mars.
Il ne sera pas célébré de messes de semaine à partir de ce prochain mardi 17 mars.
Dans la même logique, les préparations au baptême sont repoussées. 
La préparation au mariage en cours est suspendue. 
Les propositions prévues dans les différents lieux du doyenné pour le carême sont annulées.
Les veillées pénitentielles prévues pour les 17, 18 et 19 mars ainsi que  les 24h pour Dieu sont également supprimés.
Vous le savez déjà, les rencontres de KT sont suspendues ainsi que les rencontres d'aumônerie.
La vente de ravioles/quenelles est annulée.
 
  
Ces temps sont difficiles à vivre.  Des propositions pour continuer à vivre le carême en vérité dans ces circonstances inattendues et éprouvantes pour tous seront faites dans les prochains jours. 
Ne perdons pas de vue ce qui fonde notre foi: la résurrection du Seigneur!
 
En communion avec vous, 
 
P. Michel au nom de l'équipe pastorale du doyenné, le 15 mars

 

corona 4901878 640

L’humeur des jours…texte de Bruno Frappat dans le journal La Croix du vendredi 6 mars 

Ce serait un exercice délicat et, à la fois, gratuit et cruel, et même de mauvais goût, que de se demander si l’épidémie de virus actuellement à l’œuvre sur terre n’avait pas, comme toute chose, un bon côté. Et pourtant, à ce stade, si l’on affecte un instant d’oublier les dégâts humains, la comptabilité horrible des décès et la souffrance physique et psychique des personnes malades, il y a des effets bénéfiques à constater. L’irruption et l’installation de ce satané virus au nom imprononçable fait subir à l’humanité entière un choc mental globalisé. C’est comme un coup de tonnerre dans un ciel serein qui serait venu mettre un terme à des ambitions économiques, industrielles et même géopolitiques démesurées. Le virus est une petite machine à remettre les choses en place et à ramener nos ambitions à un juste niveau. Quand tout est menacé de s’arrêter, tout devient relatif.

Le TouvetpetitLa messe sera célébrée dimanche 23 février à 10h30 à l'église du Touvet, par le P. Christophe Delaigue qui a passé 8 ans dans notre doyenné.

Le P. Christophe a souhaité cette célébration pour remercier les paroissiens du doyenné pour leur soutien pendant sa maladie.

Après la célébration, un apéritif et un repas partagé sont organisés à la salle St Didier pour prolonger cette rencontre avec le P. Christophe.
Venons nombreux entourer le P. Christophe. Merci à chacun d’apporter son assiette et ses couverts.

Mont-sainte-odileLa paroisse du Père Jean-Marc Goupil organise un pèlerinage au mont Sainte-Odile du 27 au 30 avril. Comme il reste des places, le pèlerinage est ouvert plus largement.

Dans le cadre de notre année mariale paroissiale, nous vous proposons un Pèlerinage au Mont St Odile en Alsace du lundi 27 avril au jeudi 30 avril 2020.

Coût : à partir de 310€ ( chambre double) par personne avec transport en car, demi-pension 3 nuitées, petit-déjeuner + repas du soir + repas du midi le 29/04 et pique nique pour le retour du 30/04.
Non compris : pique nique pour le jour de l'arrivée, repas du midi le lendemain 28 avril (self sur place ou autre)
Renseignements :
Maison Paroissiale, 211 rue Auguste Ravier, 38510 Morestel
TEL : 04 74 80 08 52.
Date limite pour les inscription : 28 février 2020.

Bulletin d'inscription à télécharger ici :pdf 2020 St Odile inscription

Merci à Maxime Escale et Lucie Martins qui ont préparé et orchestré cette journée.

Merci à tous ceux et celles qui  sont mobilisés pour que cette journée soit une belle journée (installation de la salle, accueil, café, apéritif, repas, messe, nettoyage).

Merci à Jean-Louis Bonetton pour son intervention "percutante" que l'on peut  retrouver ici :
pdfIntervention JL Bonneton

doyenne fort barraux01

Plus de photos ici

laudato si logo ombresTu es collégien ou lycéen? Tu veux agir pour la planète et/ou la solidarité ? Tu es curieux et tu veux faire entendre ta voix ?
Tu veux partager un temps fort avec des jeunes en mode festif ? Tu veux vivre un temps de louange ? ...

Le rassemblement Laudato Si du 15 février,
organisé et animé par des jeunes animateurs de la vallée du Grésivaudan,est pour toi !

Au programme: une Clean Walk, de nombreux témoignages, des jeux, de la louange, un temps de prière...
Inscris-toi vite avant le 4 février sur le lien suivant :  https://sites.google.com/view/inscriptionlaudatosi/accueil

Affiche  pdfdisponible ici et aide-mémoire pdfdisponible ici

pontcharra vitrail petitSeigneur, tu m’offres cette nouvelle année comme un vitrail à rassembler avec les 366 morceaux de toutes les couleurs qui représentent les jours de ma vie.
 
J’y mettrai le rouge de mon amour et de mon enthousiasme, le mauve de mes peines et de mes deuils, le vert de mes espoirs et le rose de mes rêves, le bleu ou le gris de mes engagements ou de mes luttes, le jaune et l’or de mes moissons… Je réserverai le blanc pour les jours ordinaires et le noir pour ceux où je serai absent.
 
Je cimenterai le tout par la prière de ma foi et par ma confiance sereine en toi.
 
Seigneur, je te demande simplement d’illuminer, de l’intérieur, ce vitrail de ma vie par la lumière de ta présence et par le feu de ton Esprit de vie.

Photo de Pierre Bastin : vitrail dans l'église St Blaise de Pontcharra

 

AventLe temps de l’Avent (du latin adventus : venue, avènement) s’ouvre le 4éme dimanche précédant Noël.

L’Avent est la période durant laquelle les fidèles se préparent à célébrer simultanément la venue du Christ à Bethléem il y a deux mille ans, sa venue dans le cœur des hommes de son temps et son avènement dans la gloire à la fin des temps : « Il est venu, Il vient, Il reviendra ! ».

St Maximin 30nov2019Sur le thème « Choisis la vie ! »

- 18h30 messe

- 19h30 repas partagé dans la salle communale sur la place

- 20h30 grande veillée de l'avent animée par le groupe N'joy

Flyer à télécharger ici : pdfflyer St Maximin

Hurtieres1Attention, pas de messe antipée le samedi 30 novembre à l'église d'Hurtières, comme c'est marqué sur le planning.

Le baptême de Clovis sera célébré à 18h30, mais sans messe !

Le 1er novembre, Mgr de Kerimel a répondu aux questions de la journaliste de TeleGrenoble dans l'émission "RecapInfo". Il y parle de la Toussaint, mais aussi de la vente d'églises de la ville de Grenoble, de l'incendie de l'église St Jacques...

Interview du Père Michel Bernard ce dimanche matin 28 juillet avant la messe internationale à Lourdes :

pretres 2018Le Père Richard Arciszewski curé de la paroisse st Pierre du pays des couleurs au nord du diocèse, est contraint de quitter sa fonction de curé pour des raisons de santé. C’est le père Jean-Marc que Mgr de Kérimel vient de nommer comme curé de cette paroisse. Le père Jean-Marc va donc nous quitter pour prendre ses fonctions à partir du 1er septembre prochain.
Les appels nous surprennent souvent. Nous regrettons déjà ce départ, et en même temps, nous nous réjouissons pour la nouvelle paroisse du père Jean-Marc. Nous prions pour les prêtres malades et pour ceux qui sont appelés vers de nouveaux horizons.
Le P. Paul Konkobo, 40 ans, prêtre du diocèse de Grand Bassam (Côte d’Ivoire) rejoindra le doyenné à compter du 1er septembre. Le P. Paul arrivera dans le diocèse de Grenoble-Vienne courant août et sera en paroisse pour une durée de 3 ans avant d’entreprendre des études de théologie.
Le P. Emmanuel et le P. Michel feront le maximum pour intégrer le P. Paul dans la pastorale du doyenné. Ce changement inattendu et rapide va demander une bonne dose de compréhension à tous les paroissiens. Nous savons qu’ils feront le maximum pour que le P. Paul se sente accueilli chaleureusement et « trouve ses marques » parmi nous.
Au cours de la fête de rentrée qui se tiendra le samedi 14 septembre au Touvet, nous rendons grâce pour les 3 ans passés dans le doyenné par le P. Jean-Marc qui n’a ménagé ni son temps, ni sa peine pour être au plus près de chacun. Ce jour-là également, nous accueillerons officiellement le P. Paul qui rejoint l’équipe pastorale.
Prions le Seigneur pour vivre ces changements dans la paix et la confiance.

Vos prêtres

CIASEMonseigneur de Kérimel adresse un courrier à tous les curés, leur demandant de lire cette lettre au cours des messes dominicales du 13ème et 14ème Dim. T.O.

Comme vous le savez la CIASE (Commission indépendante sur les abus sexuels
dans l’Eglise) a lancé fin mai un grand appel à témoignages qui va durer un an afin que la
lumière soit faite sur les abus sexuels commis sur des mineurs et des personnes
vulnérables par des prêtres, des religieux et des religieuses depuis les années cinquante.
C’est à Jean-Marc Sauvé, ancien vice-président du Conseil d’État, que la Conférence
des évêques de France a fait appel pour présider cette commission pluraliste, composée
de femmes et d’hommes aux compétences reconnues (médecine, psychiatrie, sciences
sociales, droit, théologie…), croyantes et incroyantes, de diverses confessions.

Dans le cadre de la fête de la musique le 21 juin, à l’initiative de chanteurs de la chorale "Gresy Voice" avec des membres de l'église protestante évangélique et des membres de N'joy, nous vous proposerons un concert de louange chrétienne de 20h à 22h :
- S’il fait beau, sur le parvis de l'église catholique de Pontcharra
- S’il pleut, dans l'église protestante place de la Poste

Louange Pontcharra

pdfTélécharger la très jolie affiche ici

mgr aupetit CP 200x300Si aujourd’hui je me permets de prendre la parole au sujet de ce qui est en train de se passer pour M. Vincent LAMBERT, c’est que son cas si particulier est emblématique de la société dans laquelle nous voulons vivre.
Tout d’abord, mon cœur de prêtre me porte à prier pour lui, soumis à tant de pressions, et dont la vie ne peut dépendre que de décisions qui lui échappent. Il y a quelques années, il a déjà subi un arrêt de l’alimentation et de l’hydratation auquel il a survécu de manière étonnante. Cet homme de 42 ans, traumatisé crânien lors d’un accident de la route est actuellement lourdement handicapé, tétraplégique et dépendant dans un lit au CHU de REIMS.Son cas est tout proche de celui de Michaël SCHUMACHER, traumatisé crânien avec de lourdes lésions cérébrales et, lui aussi, en état pauci relationnel. Malgré la célébrité de ce champion de Formule 1, les médias ne se sont pas emparés de son cas médical et il peut jouir de soins spécialisés très attentifs en milieu privé. Dans le cas précis de M. Vincent LAMBERT, on constate qu’il a les yeux ouverts, qu’il respire normalement, qu’il est dans un état stable, pas du tout en fin de vie.

Emmaus Arcabas

Le samedi 30 mars 2019, nous étions une petite dizaine de personnes du doyenné du Haut Grésivaudan à participer à Myans à la journée de formation :

« Du chemin d’Emmaüs à l’Eucharistie. La liturgie comme chemin de conversion ».

L’intervenant était le père Bruno MARY, recteur de la cathédrale de Lille et ancien directeur du Service national de la Pastorale Liturgique et Sacramentelle.

  • Monique, qu’est-ce qui t’a le plus interpelée durant cette journée ?

La révélation des abus dans l'Eglise, en particulier des abus sexuels, a créé une onde de choc dans les communautés chrétiennes et bien sûr dans la société en général. Nous sommes interpellés par nos proches et les personnes que nous côtoyons. Cette rencontre a pour but d’éclairer notre compréhension.

Hendro Munsterman était à Rome lors de la réunion des présidents des conférences épiscopales du monde entier.

Comme d'habitude, il y aura un temps pour les questions... et elles sont nombreuses !

A la salle St Didier au Touvet, de 20h à 22h

Affiche à télécharger ici :  pdfRencontre-débat-29-avril

talentVous avez été nombreux à participer à la journée des Services le samedi 26 janvier à Fort Barraux.

Encore plus nombreux, vous qui n'avez pu participer à cette journée, mais dont l'attachement à la communauté catholique du doyenné Haut Grésivaudan est profond et essentiel .Ce message est donc adressé à TOUTES BONNES  VOLONTES du Haut Grésivaudan, merci de le faire circuler!

Le 26 janvier, lors de son intervention, Jean-Louis Bonetton a sollicité l'auditoire pour que les personnes présentes indiquent les talents ou compétences que vous avez eues l'opportunité de mettre en oeuvre dans le cadre des paroisses du Haut Grésivaudan... ...et aussi, il a demandé quels talents n'avaient pas été sollicités. Vous avez répondu massivement pour signaler les uns et les autres. Bien sûr cela était "anonyme".Du coup, nous ne savons pas qui voudrait mettre tel ou tel talent au service de la communauté. En toute simplicité, pourriez-vous vous signaler en mentionnant le talent ou la compétence dont vous pourriez faire profiter la communauté? en cliquant sur le lien suivant vous pourrez remplir le tableau proposé : Aucune manipulation n'est nécessaire l'enregistrement est automatique (si toutefois le lien ne peut être activé directement depuis ce mail recopiez-le et collez-le dans votre navigateur internet)

 
Nous nous engageons à ne pas laisser votre proposition sans suite. Elle sera potentiellement utilisée selon vos souhaits et disponibilités. Avec tous les remerciements et prières de l'équipe Doyenné du Haut-Grésivaudan, pour votre générosité, fraternité à servir ENSEMBLE!

affiche dieu nest pas mortLes jeunes de l'aumônerie proposent une soirée ciné-débat le samedi 9 mars, 17h-20h, à la salle St-Didier au Touvet.
Projection du film : "Dieu n'est pas mort".
Avec la participation de Claire David, et au profit de l'association Grain de Sel Hors les Murs.
Pour tous, jeunes et moins jeunes : athées, croyants, indécis, toutes religions...
Entrée libre et gratuite.

La séance sera suivie d'une soirée de prière et de louange animée par le groupe N'Joy à l'église du Touvet à 20h30.
 
 
 
 

Dans le cadre de la semaine pour l’unité des chrétiens, temps de prière avec les catholiques et les protestants réformés à l’Espace Paroissial St Eloi à Allevard à 19h30.

Le temps de prière se terminera par un temps convivial.